French corporate

Rapport sur JACQUES ET SELIMA

Présentation générale de JACQUES ET SELIMA

Cette section vous présente de façon synthétique les informations publiques sur la société JACQUES ET SELIMA et ses dirigeants.

Immatriculation

La société JACQUES ET SELIMA est situé au 14 RUE DE BIRAGUE 75004 PARIS 4
Elle a été crée le 28/09/2007 et elle est immatriculée sous le numéro 500119409 au greffe de PARIS
JACQUES ET SELIMA est immatriculée au Registre du commerce et des sociétés.

Forme juridique et activité

Il s'agit d'un société dont la forme juridique est Société à responsabilité limitée (sans autre indication)
Le code d'activité donné par l'insee à la société est 4778A (Commerces de détail d'optique) et le code de l'activité de son établissement principal est 4778A (Commerces de détail d'optique).

L'activité déclarée au greffe est : information non connue.

Activité relative aux codes APE


Pour le code d'activité donné par l'insee à la société : 4778A (Commerces de détail d'optique), les activités sont :
  • les activités des opticiens

Chiffre d’affaire

JACQUES ET SELIMA à réalisé en 2012 un chiffre d'affaire de 133 505,00 pour un résultat net de -3 742,00 euros grace à 0 établissement et 1 ou 2 salariés

Greffe

JACQUES ET SELIMA est du ressort du greffe de PARIS dont les coordonnées postales sont 1 QU DE LA CORSE 75198 PARIS CEDEX 04
Le greffe peut être appelé au 08 91 01 75 75 et son site internet peut être consulté à l'adresse www.greffe-tc-paris.fr.
Les greffiers sont : REGNARD Sylvie , DENFER Olivier , BOBET Philippe , MPOUKI Dieudionné

TVA

Si JACQUES ET SELIMA est assujettie à la TVA (Taxe sur la valeur Ajouté) vous pouvez vérifier la validité de son numéro : FR69500119409


Conventions collectives

Les conventions collectives applicables à JACQUES ET SELIMA de part son activité de 4778A (Commerces de détail d'optique) sont :
  • Autre Branches agricoles, statuts, conventions hors branche ou proba <1
  • 01431 Optique-lunetterie de détail
  • 02162 Professions de la photographie

Dirigeants

Les mandataires sociaux